CCRL
Banniere Banniere Banniere Banniere Banniere
 
Le lundi 25 mars 2019

De nouveaux services pour l’enfance et la jeunesse

Le 25 mars était renouvelé le Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) entre la CAF et la Communauté de Communes. Ce partenariat noué pour quatre ans permet d’évaluer les actions menées dans le cadre du précédent contrat, de préciser les engagements financiers respectifs et de définir les nouvelles orientations, en fonction des besoins du territoire.

Le CEJ est aussi un partenariat avec les communes de Lézignan-Corbières, Ferrals-les-Corbières et Conilhac-Corbières, pour le renouvellement des ALAE (accueil de loisirs associés à l’école), le périscolaire restant de compétence communale.

Les signataires de ce CEJ nouveau cru étaient donc réunis à l’hôtel de la Communauté de Communes : le président de la CCRLCM et maire de Lézignan-Corbières Michel Maïque, le président de la CAF Michel Escande et la directrice Elise Polus, le maire de Ferrals-les-Corbières Gérard Barthez, et l’élu de Conilhac-Corbières en charge de l’enfance, Philippe Marty.

« Notre intercommunalité est fière de ce partenariat » s’est félicité Michel Maïque, qui a également salué une « efficacité démontrée sur le terrain ». Dans le cadre de sa compétence Enfance et Jeunesse, l’intercommunalité gère en effet trois crèches communautaires, cinq centres de loisirs (ALSH et AJSH) ainsi qu’un relais d’assistantes maternelles (RAM). Elle a également noué des partenariats avec trois crèches associatives et trois centres de loisirs associatifs, conventionnés. La CCCRLCM apporte aussi son soutien aux associations intervenant sur la parentalité.

Tous les quatre ans, le CEJ permet donc de définir le cadre d’intervention et les moyens alloués au développement de ces services à la population, sur une intercommunalité à forte croissance démographique où l’on dénombre près de 7000 jeunes de moins de 18 ans.

Pour la période 2018-2021, dans le cadre de la politique familiale nationale, la CAF va ainsi injecter 1,716 millions d’euros sur le territoire communautaire. Le nouveau CEJ ainsi doté prévoit notamment la création d’une quatrième crèche communautaire de 16 places dans le nord du territoire, à l’horizon 2020. Le contrat planifie également l’augmentation de la capacité d’accueil de certains centres de loisirs, l’encadrement des adolescents dans certaines communes ainsi que l’itinérance du RAM : l’intercommunalité compte en effet près de 120 assistantes maternelles sur son territoire.

L’exercice de la compétence Enfance et Jeunesse par la Communauté de Communes, pilotée par deux coordinateurs, représente 200 emplois.